CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: Exposition Bêtes et Hommes
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

mardi 5 février 2008

Exposition Bêtes et Hommes


On a entendu certains visiteurs s’irriter envers un discours quelque peu politiquement correct, d’autres protester contre une vision trop idéologique, en regrettant notamment une collusion trop rapide entre esprit humain et intelligence animale, plus nombreux sont ceux qui ont contesté l’utilisation des œuvres d’art contemporain au profit d’un discours transcendant celui des artistes. Il n’empêche que l’Exposition Bêtes et Hommes, présentée à la Grande Halle de la Villette, qui s’achève malheureusement en janvier 2008, est un des bels exemples d’expositions, trop rares en France. Son propos anthropologique, c’est-à-dire qui dépasse les limites austères et cloisonnées des disciplines pour inviter à une réflexion globale sur les relations homme - animal, est exemplaire. Mieux, il faut défendre cette conception qui invite les œuvres des artistes à trouver un sens démultiplié par leurs insertions dans une interprétation. Plaidons pour un art qui participe d’une expression, pour parler intelligemment de science, d’écologie, d’économie, de mal bouffe ou de questionnement sur l’humanité, bref de la vie. La commande à des artistes comme la mise au service de l’œuvre pour faire saisir des interprétations et déployer un discours, n’est pas trahir l’art, c’est lui donner un sens qui puisse intéresser chacun.
Pour une autre point de vue, voir : http://accrochages.nuxit.net/?p=7
Site de l’expo : http://www.betesethommes.fr/
Pour ceux qui auront manqué l'expo ou qui voudront en conserver une trace : signalons le catalogue, fort beau, signé Vincent Despret, chez Gallimard.

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget