CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: La tragicomédie de La Maison du chaos
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

jeudi 18 décembre 2008

La tragicomédie de La Maison du chaos


Détruire La Maison du chaos, c'est un comble ! Et de ce fait les tenants de l’art destroy sont obligés de prendre la plume et de signer des pétitions pour s’opposer à l’anéantissement de ce lieu qui a néanmoins la destruction pour concept. Le monde est extraordinaire ! Il faut dire que certains riverains voient d’un mauvais œil ce Palais du Facteur Cheval du XXIème siècle dans une banlieue chic de Lyon, car, comme toute démarche originale, elle dérange du moment qu’elle n’est pas confinée dans un endroit pour ça : tel un centre d’arts contemporains. Comme on le sait, “la tolérance il y a des maisons pour ça”. Bel embrouillamini judiciaire, le fondateur Thierry Ehrmann qui est loin d’être un novice sait démontrer une atteinte à la création artistique et la dénonciation de la censure n’est jamais très loin. Dès qu’une démarche artistique est critiquée les défenseurs de la liberté d’expression montent au créneau, le livre publié des soutiens et distribué gratuitement sur le site en atteste. La décision de la Cour d'Appel de Grenoble le 16 décembre 2008 qui stipule la destruction prend le risque de faire monter une mobilisation déjà forte. Il faut dire que le lieu par les débats qu’il suscite et les visites qu’il génère, est plus stimulant pour l’esprit que la dernière exposition du musée d’art contemporain de Lyon qui elle ne s’attirera que l’ironie des critiques de France Culture dans l’indifférence générale. La Maison du chaos offre quand même de beau visuel, et on s’amuse beaucoup à la visiter. Le plus drôle dans l’affaire est peut-être cette contre-position avec la maison du bonheur en face de la maison du chaos. Pourra t-elle survivre en cas de destruction de son image inversée ? Elle ne semble déranger personne, bizarre !
Voir : http://www.demeureduchaos.or
ou http://blog.ehrmann.org/

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget