CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: La pipe, le diable et le bon film : rencontre de Tati et Méliès
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

mercredi 10 juin 2009

La pipe, le diable et le bon film : rencontre de Tati et Méliès

              Toujours plaisant de visiter une exposition Jacques Tati. C’est possible jusqu’au 2 août à la Cinémathèque à Paris.  L’exposition est évidemment réservée aux initiés, c’est ce que reprochait fortement une dame dans l’exposition qui se plaignait de ne rien comprendre n’ayant jamais eu le bonheur de voir jusque-là un seul film. Car il s’agit de retrouver des ambiances, des séquences et des clins d’oeil à l’esprit Tati. L’exposition est à ce titre problématique, mais on peut espérer qu’elle donne envie non seulement de revoir aux adeptes, mais simplement de voir aux autres. On y passe un moment agréable et la scénographie de Stéphane Goudet et Macha Makeïeff est fidèle à l'esprit de ce poête du cinéma.

          Mentionnons également l’exposition Méliès dans le même bâtiment, qui réserve également quelques bonheurs. La fin malheureuse de ce premier grand cinéaste de génie donne une tonalité grave qui sied à la mémoire de tous les grands hommes, ce malgré l'humour incomparable qui parle à tous les âges. Une belle exposition au parcours ponctué d’objets et d’images, et de la belle maquette des studios que Mélies avait fait construire. 

www.cinematheque.fr 


Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget