CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: Des dioramas bien singuliers
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

vendredi 10 juillet 2009

Des dioramas bien singuliers

Etonnants dioramas que ceux proposés dans la prison de Séoul, Seodaemun Prison Museum, où des Coréens furent torturés par l’armée japonaise. Les reconstitutions de tortures, de viols et d’interrogatoires musclés sont présentés dans les cellules, avec sons et lumières au moyen de mannequins articulés poussant des cris. Du pédagogique assurément ! Car il est encore plus surprenant de voir défiler consciencieusement des groupes scolaires pour y apprendre une facette de l’histoire nationale. Cela met mal à l’aise le visiteur occidental, mais il faut reconnaître que les écoliers y sont très attentifs et passant de cachots en cellules très impressionnés. Qui a dit qu’il ne fallait pas choquer la jeunesse, le traumatisme n’est-il pas utile pour se forger une conscience et une conviction ? Certes, on pourra voir là une sorte d’idéologies inculquées à grands coups d’images chocs, et le lieu est pour cela fascinant pour le muséologue. Car ce musée des horreurs comme il en existe bien d’autres de par le monde est en cela singulier qu'il se trouve dans les bâtiments mêmes des faits, et qu’il sert donc de lieu de commémoration en quelque-sorte. Il fallait (ou pas) oser ! 

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget