CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: février 2010
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

samedi 27 février 2010

Rock au musée

Drôle d’ambiance au musée du jouet de Colmar pour des concerts atypiques ! Les poupées n’en reviennent toujours pas de voir déambuler les spectateurs le verre de bière à la main dans cet ancien cinéma porno reconverti en drôle de musée il y a maintenant une vingtaine d’années ! C’est pour faire vivre le lieu avec d’autres usagers et donner un coup de jeune à l’institution que les musiques actuelles ont investi la place de manière fort sympathique, il faut bien le dire. Dans une ambiance bon enfant, il s’agit de proposer des rencontres un peu décalées. C’était réussi pour ce concert de Jookabox dimanche dernier.

dimanche 14 février 2010

Musée à vendre ?

Inaliénabilité, sous ce mot imprononçable se cache un débat politique et grave. Serpent de mer de la muséologie, il revient en surface régulièrement, avec toujours plus de forces dès lors qu'une idéologie libérale revêt le manteau des fausses évidences. On l'a vu dernièrement avec le rapport Jouyet et fort heureusement repoussé par le rapport Rigaud. Les arguments ont beau être démontés les uns après les autres, il y a toujours des tentatives pour revenir à la charge. Les réserves des musées seraient pléthoriques, inutiles, et il conviendrait de gérer les actifs, de porter la logique des flux tendus dans le domaine patrimonial. Faut que ça serve !

Si la répartition des multiples peut être raisonnablement envisagé, ce qui intéresse véritablement ce n'est pas de se défaire de ce qui est invendable, sinon cela ne rapporterait rien. Ce qui est en jeu, ce sont les oeuvres susceptibles de vitaliser le marché de l'art. On comprend que certains plaident favorablement pour la levée du tabou. C'est parce qu'il ne faut pas laisser la chose arriver sans débat que François Mairesse a organisé l'an passé un colloque sur la question à Mariemont. Il publie aujourd'hui des actes d'une grande richesse.
Un argument qui n'est jamais mobilisé contre la levée de l'interdit, et qui nous paraît pourtant essentiel, est de rappeler qu'il n'y a aucun document mineur dès lors que l'on envisage l'exposition comme un lieu de discours et non comme une réserve de trésors. Une " croûte ", une copie, peut s'avérer aussi, voire plus passionnante à faire parler et à interpréter qu'un chef d'oeuvre, si l'exposition développe un propos. Dans ce cadre, se séparer de documents est encore plus problématique que d'identifier avec certitude des hiérarchies sur lesquelles on pourrait décider du tri.
On pourra également lire le point de vue d'André Gob sur les musées à vendre, sur le site de l'Université de Liège, très beau site du reste :

samedi 13 février 2010

Diversité de la muséographie belge

Une semaine d'aventures muséographiques dans le Hainault Belge avec les étudiantes de muséologie de Dijon et de Liège pour cette semaine d'étude conjointe. Visites et rencontres de professionnels durant une semaine. Le Pass à Frameries, le Musée de la photographie à Charleroi, Le Bois du Cazier, le Musée Royal de Mariemont, le Centre de la gravure à La Louvières, Le MACS au Grand Hornu, le BAM, musée des beaux arts de Mons, le Mundaneum et l'exposition du Manège sur les transports de l'Après pétrole, le musée du masque et du carnaval de Binche, puis pour finir le musée Hergé à Louvain la neuve. Semaine bien remplie alors que Mons célèbre sa nomination comme Capitale Culturelle 2015. Pays attachant, rencontres multiples et complémentaires, une belle aventure. Une nécessaire découverte des réalités muséologiques sur le terrain et de belles synergies.

samedi 6 février 2010

Faut que ça saigne

Le monde feutré des musées, où sévissent des conservateurs le plus souvent très bien élevés (pas comme ces saltimbanques du spectacle vivant !!), n'est pas habitué des polémiques, des invectives, des prises à parti, encore moins des insultes. Dans cet ouvrage, l'auteur, Paul Werner, n'y va pas de main morte. Son expérience au Guggenheim de New-York semble l'avoir rendu cynique et adepte du vitriol. Mais tout le monde en prend pour son grade, le Metropolitan Museum comme les grands musées qui n'hésitent pas à se lancer dans l'exportation de leur marque à l'autre bout de la terre... Si le propos lapidaire est parfois un peu gratuit, il n'empêche que l'on s'amuse beaucoup à lire ces lignes et que le fond n'est sans doute pas à balayer d'un revers de main. La globalisation de la culture, pour reprendre le sous-titre, concerne aussi les musées. C'est salutaire de le rappeler. Si le livre n'a pas la portée théorique du Malaise dans les musées de Jean Clair, il complète sous un autre ton la critique.

mardi 2 février 2010

Musées et développement durable

Une fois n’est pas coutume : faisons l’annonce du colloque international que nous co-organisons avec Aude Porcedda, chargée de mission au musée de la Civilisation de Québec les 4 et 5 mars prochains : «Musées et Développement durable». De nombreux partenaires se sont investis sur l’opération : SMQ, Société des Musées Québecois, OCIM, Biosphère de Montréal, Zoo de Granby, EANA Terre des possibles, Muséum d’Histoire Naturelle de Dijon, Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris... et beaucoup d’autres institutions seront représentées lors de ces journées : la Cité des Sciences et de l’Industrie, la Cité de l’architecture et du patrimoine, la Bibliothèque National de France, les Muséums nature de Montréal, le Musée de la Civilisation, le Musée des Confluences, le Palais de la Découverte, le Musée des Beaux-arts de Dijon, le Musée de plein air des Maisons Comtoises, le Musée de l’Ile d’Oléron, la direction des parcs et jardins du Conseil Général des Hauts de Seine, l’Espace naturel de Lille Métropole, ainsi que l’agence Altermuséo, des chercheurs, des consultants... Nous aborderons principalement trois thèmes : les actions de sensibilisation et les expositions sur le développement durable ; l’écodesign et la rénovation architecturale intégrant ces principes ; enfin la gestion des établissements. Les journées seront l’occasion de présenter des actions, des programmes internationaux de partenariat, et de réfléchir aussi sur les notions, avec en amont des communications sur la notion même de développement durable et une introduction par l’agence Alterre Bourgogne.

Pour les renseignements et inscriptions, voir ici :

http://web.me.com/cserge1/Séminaires_Denis_Diderot/Podcast/Podcast.html

lundi 1 février 2010

Jouer à soigner la planète: Clim Way

Les centres de sciences et de culture scientifique sont souvent très performant sur les médiations et les techniques de sensibilisation des publics, c'est ce que prouve une fois encore Cap Sciences à Bordeaux qui propose parmi ses expositions virtuelles un jeu en ligne sur le développement durable : Clim Way. Présent à Copenhague, Cap Science se distingue et est remarqué particulièrement pour cet outil de sensibilisation qui apporte des informations scientifiques de manière simple et ludique. Le jeu très performant est accompagné aussi de vidéos thématiques qui constituent des précieuses ressources. Une forme de médiation judicieuse et originale. A découvrir sur le site.

Une erreur est survenue dans ce gadget