CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: What are you doing after the apocalypse ?
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

mardi 7 août 2012

What are you doing after the apocalypse ?

Pour ceux qui n'auront pas pu voir l'exposition, il restera toujours le catalogue de l'exposition, qui comme toujours avec le Musée d'Ethnographie de Neuchâtel est des plus soignés et des plus captivants. On y trouve, chose précieuse pour le muséologue, des explications et des photos du montage de l'exposition, du moins de son démontage/remontage puisque le MEN a encore inventé une nouvelle folie ! Car le thème de cette exposition est déjà une gageure. Que pouvons nous bien faire après l'apocalypse que les médias nous promettent chaque jour ? Le pari de l'équipe a été de conserver la précédente exposition et de venir s'y lover, la détourner pour en proposer une nouvelle. Ainsi le visiteur retrouve la scénographie de Patrick Burnier élaborée pour Bruits, mais s'attache à la découvrir autrement, déstructurée/ restructurée en une nouvelle proposition. Le visiteur s'amuse ainsi à retrouver, repérer les traces, les identifier, les surprendre dans de nouvelles fonctions expographiques. Nouvelle approche d'un patrimoine impalpable. Nouvelle vie aussi pour le musée puisqu'il s'agit d'exposer des oeuvres d'art, celles de M.S. Bastian et Isabelle L avec un Bastokalypse hypnoptisant et puis Atomik Submarine, une prouesse de François Burland. C'est à la fois performance, installation, proposition théorique, puisqu'il s'agit de théâtraliser la destruction, du moins la métamorphose. Une nouvelle exposition importante qui conduit à de nouveaux défis muséologiques. Heureusement le catalogue en conserve la trace. Jusqu'où iront-ils ?

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget