CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: Gerhard Richter
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

mardi 11 septembre 2012

Gerhard Richter

Aussi troublante qu'intelligente, l'exposition présentée à Beaubourg est brillante. Non seulement du fait de l'artiste dont l'oeuvre est convaincante, mais par le travail même de mise en exposition. Bien que les travaux soient fort différents, avec des évolutions et des inflexions notables tout au long de sa vie, une belle cohérence se dégage et l'on comprend aisément les variations entreprises. La commissaire Camille Morineau présente les oeuvres avec des rapprochements ingénieux déployant des jeux d'optiques et des visuels qui font le bonheur des photographes d'exposition. Car on prend un malin plaisir à cadrer, à trouver des jeux de lumière, de réflexion, de concerts de couleurs, et ainsi on se surprend à mieux voir, à mieux regarder les oeuvres, contrairement à ce que tous les esprits hautains prétendent. Les reflets des toits de la ville et des visiteurs qui s'y promènent passant du ciel parisien à l'incrustation dans les oeuvres de l'artiste signent ensemble une belle scénographie collective. On comprend par l'exposition combien Richter est loin de tous sectarismes, ouvert à la découverte et à l'expérimentation tout en maintenant une recherche constante cohérente. Voici une exposition qui démontre combien une exposition c'est bien plus qu'un rassemblement des oeuvres présentées.

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget