CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: La Femme crocodile
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

dimanche 14 juillet 2013

La Femme crocodile

Présentée vivante est le titre d'une exposition (?), du moins d'une installation d'objets dans une pièce obscure, au coeur du centre de conservation et de ressources, lieu de réserve des collections du MUCEM, à deux pas de la Friche de la Belle de Mai. L'exposition est étrange puisque l'on ne sait pas très bien ce qu'à prétendu faire Jean Blaise, le commissaire invité. Curieuse installation que l'on verrait avec plaisir dans un festival d'art de rue (on en a déjà vu beaucoup de ce type là), mais c'est franchement difficile de demander au public de se déplacer jusque-là juste pour ça ! D'autant que le site était fermé, malgré les horaires affichés et que les visites mentionnées dans le programme n'étaient pas encore mises en place lors de notre passage ! En insistant, nous avons pu malgré tout rentrer et se consoler en regardant le bâtiment original de Corinne Vezzoni. Difficile malgré tout de rester très longtemps pour écouter le texte de Joy Sorman qui passe en boucle dans la salle, car les curiosités sont au final assez limitées, même si cette femme-crocodile digne de Barnum est intrigante. Le lieu dédié à l'expérimentation expographique est en soi une bonne chose, mais fallait-il le faire dans cet endroit qui risque assez vite de devenir désert ?

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget