CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: Charles Ratton et l'invention des arts primitifs
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

mercredi 25 septembre 2013

Charles Ratton et l'invention des arts primitifs

Intéressante exposition qui vient de se clôturer au musée du Quai Branly sur Charles Ratton collectionneur et marchands, amateur d'arts dits primitifs. Le commissaire Philippe Dagen et le conseiller scientifique Maureen Murphy invitent à explorer l'émergence d'un intérêt esthétique apparu avec le siècle qui succède à un intérêt pour la chose exotique et l'objet ethnographique. Evidemment, il n'est pas anodin qu'une semblable exposition soit présentée au MQB, lieu dont la genèse même est également liée à la vie d'un collectionneur Jacques Kerchache. On voit comment les surréalistes et l'ensemble de la gente artistique et intellectuel du XXème siècle sont fascinés et se réfèrent constamment aux collections exotiques. On peut y vérifier combien le marché de l'art est lié à la reconnaissance institutionnelle que porte l'exposition. C'est aussi l'occasion de revisiter une série d'expositions du XXème siècle et ce n'est pas le moindre intérêt muséologique. On constate sur les photographies anciennes combien la scénographie à pris d'importance dans les expositions contemporaines ! On pourra s'étonner que l'exposition débute en faisant référence à l'exposition coloniale de 1931, sans jamais la présenter réellement...

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget