CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: My Joburg : Johannesburg vu par ses artistes
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

mardi 3 septembre 2013

My Joburg : Johannesburg vu par ses artistes

Idée simple mais efficace que celle de ce cycle suivi par La Maison Rouge à Paris, de présenter une ville par l'intermédiaire de sa scène artistique. Ce que le lieu appelle des scènes artistiques "périphériques" de l'art contemporain, avec un reste de condescendance un peu surprenant, mais pour habiliter aussitôt des villes comme point d'intérêt majeur. Après Winnipeg au Canada, voici donc la ville de Johannesburg à l'occasion de la saison France-Afrique du Sud. Ville minière récente, identité qui imprègne bien des oeuvres présentées, c'est aussi l'occasion de découvrir une ville et de mieux connaitre un pays. Apprécions l'accompagnement, tant par le petit livret d'aide à la visite toujours très bien conçu, que par les textes d'exposition, qui ont pour souci de rappeler le contexte, la situation géopolitique, historique, sociologique, pour mieux situer les oeuvres. Chose suffisamment appréciable et pas si fréquente dans les centres d'arts... Les artistes et commissaires associés Bettina Malcomess et Dorothee Kreutzfeldt présentent leur travail et celles de leur concitoyens. Nous ne citerons pas ici les oeuvres, juste une seule monumentale et représentative de notre vision stéréotypée de l'Afrique du Sud, celle de Jane Alexander, appelé Security, qui fait froid dans le dos (mais comme on ne peut faire de photographies dans cette exposition, encore des oeuvres qui resteront enfermées dans le silence... - pour un aperçu, voir ici).

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget