CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: Exposer le cinéma
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

mardi 3 décembre 2013

Exposer le cinéma

Le musée national du Cinéma de Turin est un curieux endroit. Il a tout pour plaire. D’abord de formidables collections, un lieu fabuleux digne de tous les films de science fiction, un propos et des contenus plutôt pertinents et bien pensés, une scénographie certes un peu carton pâte, mais ce n’est pas mal venu relativement au sujet. Le travail de François Confino est plutôt amusant et ingénieux. On passe un moment agréable et instructif. Toutefois, il y a quelque-chose qui ne fonctionne pas. C’est sans doute l’agencement des séquences qui est parfois un peu morcelé, mais même ce montage syncopé pourrait être défendu, au final le gros problème du lieu, c’est la signalétique ! Celle-ci quasi absente amène le visiteur à être sans cesse perdu, indécis sur son parcours, et de ce fait à produire un effet de zapping et de picorage. C’est d’autant plus stupide qu’il ne faudrait pas grand chose pour améliorer très sensiblement le lieu. Il faudrait repenser le parcours du point de vue du primovisiteur. Revoir l’accompagnement et la progression, faire des choix plus tranché, car en l’état le visiteur est obligé à des choix insatisfaisants. Le personnel semble du reste hésiter lui-même, puisqu’aucun ne nous a conseillé le même sens de visite ! Un lieu par conséquent qui vaut la peine, même s’il pourrait être plus abouti qu’il ne l’est. 

A signaler une prochaine soutenance de thèse à l'EHESS de Stéphanie-Emmanuelle Louis sur l'histoire de l'exposition du patrimoine cinématographique, sous la direction de Christian Delage, le jeudi 19 décembre. 

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget