CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: décembre 2015
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

lundi 28 décembre 2015

La Ville récréative

Proposer une réflexion sur l’enfant dans la ville se devait de passer par une exposition déclinée pour les enfants avec un mobilier et des propositions adaptées. Ainsi la première exposition de La Halle aux sucres, nouveau Learning Center sur la ville durable situé à Dunkerque, dont l’exposition de référence ouvrira en mars prochain, se consacre à ce thème original. Thierry Paccot le commissaire scientifique n’hésite pas à engager une réflexion originale sur l’architecture et l’urbanisme mais aussi à inviter les enfants à réfléchir à leur responsabilité en tant qu’acteurs des changements à l’oeuvre. Des médiations amusantes ponctuent le parcours, respectant l’esprit d’un lieu qui place la transversalité au coeur de ses principes. Le transmedia est ici réellement à l’oeuvre, avec un croisement des ressources numériques, documentaires, et des animations. Un nouveau lieu de culture agréable dans lequel nous aurons plaisir à revenir bientôt. 

samedi 12 décembre 2015

Appel d'Air : c'est quoi ?

Appel d'Air, c'est la seconde édition d'un événement en art contemporain préparé par six étudiant.e.s du Master Expographie Muséographie de l'Université d'Artois à Arras les 17-18-19 mars prochain. Le groupe est composé d'étudiant.e.s venant de France, mais aussi des Etats Unis, de Grèce, et du Vietnam ! Avec un appel à une dizaine d'artistes qui présenteront dans cinq lieux de la ville, le parcours proposé permettra de porter de nouveaux regards sur la ville. Approche participative, interactive, éphémère et décalée, Appel d'Air vous propose de rejoindre l'initiative en apportant votre concours.
Pour mieux comprendre le projet. Et aussi ici sur Facebook.

Si vous voulez participer au projet via le crowdfouding, et découvrir une belle présentation suivez ce lien.

vendredi 11 décembre 2015

Mettre les frontières au musée

Avec l'exposition Frontières, le Musée National de l'Histoire de l'Immigration invite à explorer les différentes manières dont les sociétés se cloisonnent, s'isolent ou au contraire communiquent, partagent et s'enrichissent. En ces temps de repli sur soi et de tentations de s'enfermer entre gens qui se ressemblent, pour mieux se sécuriser, l'exposition s'avère utile. Certes les moindres moyens dont bénéficient l'institution conduit à une scénographie un peu sage, mais les contenus sont intéressants, même si l'approche didactique est un peu rébarbative. On y comprend mieux la fabrication des pays, mais aussi la démarche des hommes et des femmes qui sont amenés un jour à passer de l'autre côté. Leur histoire permet de découvrir en chacun de nous notre part d'humanité. Il serait bon que cette exposition puisse servir de supports de réflexions à un public le plus large possible.

jeudi 10 décembre 2015

Climats : l'expo à 360°

Il faut visiter Climats : l'expo à 360° pour plusieurs raisons. D'abord parce que la Cité des Sciences est sinistrée, avec l'amputation de ses expositions du fait de l'incendie estival, mais aussi parce que les conditions de visite sont exceptionnelles, dans le calme et la sérénité. C'est surtout parce que la question traitée est cruciale évidemment. Pour comprendre les enjeux de la COP 21, et les éléments du débat, les données sont présentées de manière attractive. Le film d'introduction d'abord, que l'on peut regarder sur la Web TV du site est fort bien fait et une bonne synthèse.

21 interviews peuvent être visionnés. Citons également un traitement intéressant du point de vue des climatosceptiques avec un débat qui oppose deux scientifiques qui s'opposent de manière posée et en développant les arguments de manière à permettre au visiteur de se construire son point de vue.

mercredi 9 décembre 2015

Au coeur du progrès

Intéressante exposition au Centre historique miner de Lewarde présentant les pièces issues d'une collection de John P. Eckblad constituée depuis 1974 de près de 750 gravures et affiches. Toutes mettent en scène et représentent l'industrie, principalement les mines, mais pas seulement. Les scènes de travail, les lieux, les paysages industriels sont croqués par des artistes français, anglais, allemands, américains souvent très talentueux. On y voit les transformations à l'oeuvre mais surtout des documents historiques, puisque les mutations ont conduit à la disparition de la plupart des industries en question. Le titre de l'exposition, Au coeur du progrès, est discutable, car évidemment on ne sait pas si c'est de progrès dont il s'agit, mais ce sont en tous les cas des oeuvres souvent fort belles et en tous les cas intéressantes.

mardi 8 décembre 2015

Comment visiter un musée

Etrange la manière dont les anglo-saxons ont souvent la capacité à écrire des choses banales avec la plus grande assurance, en assenant des leçons comme s'ils professaient de grandes pensées. C'est un peu le cas pour ce petit ouvrage de Johan Idema qui livre ses réflexions au grand public. Il nous invite de manière naïve à faire usage de nos sens dans les musées, d'oser regarder et ralentir, de s'arrêter, et même de bouger dans les salles d'exposition. Il nous encourage à faire des photos créatives et même à imaginer un monde intérieur grâce aux oeuvres. Au cas où le visiteur n'y aurait pas pensé, voilà qu'il est avertit. Du reste on remarquera que le titre de l'ouvrage ne pose pas de point d'interrogation, il est prescriptif. Le mérite de l'ouvrage est toutefois d'attirer l'attention sur le public, pour lequel le musée devrait normalement être fait. Dans ce sens ce petit ouvrage pourra intéresser, mais on se demande quand même s'il est vraiment utile de publier autant de livres.

dimanche 6 décembre 2015

Bienvenue au Musée de l'Homme

Belle réalisation et mission accomplie pour le nouveau Musée de l'Homme récemment ouvert. Un programme cohérent, et des apports certains dans ce monde où la science est trop souvent mise à mal par les idéologies et le retour des croyances les plus archaïques. La composition des vitrines est belle, même si les soclages comme le mobilier sont parfois un peu massifs. Les textes sont clairs et lisibles, hormis quelques éléments qui nous ont paru étranges (peut-on vraiment affirmer que toutes les sociétés ont cru qu'ils étaient possibles de faire des enfants par pouvoirs surnaturels ? Serait-ce là un nouvel universaux que l'on aurait récemment découvert ?!). Mais ne boudons pas notre plaisir, le lieu est très agréable, et plus cohérent que d'autres musées du même type, puisque l'on appréhende ici la globalité de la diversité, en mêlant espèces, cultures de toutes sortes, occidentales et extra-européennes, et questions philosophiques et existentielles. Espérons que les prochaines expositions temporaires sachent développer la troisième partie : "Ou allons-nous ?", pour l'heure un peu courte.

samedi 5 décembre 2015

En passant par le MAMCO

Qu'y a t-il de plus ennuyeux qu'une exposition au MAMCO à Genève ? Une seconde exposition ! Nous avions visité l'exposition précédente, et nous venons de visiter celle en cours One more time, l'exposition de nos expositions. C'est toujours aussi ennuyeux, aussi introspection du petit monde de l'art contemporain qui se regarde avec délice. Que nous disent toutes ces créations de la situation de notre monde en péril ? A peu près rien, si ce n'est la stratégie d'artistes qui s'auto-promeuvent avec des démarches plus inventives les unes que les autres. Bon heureusement il y a la grenouille en croix pour nous faire rire un peu. Au Centre Pompidou on pourra visiter une retrospective Dominique Gonzalez Foerster qui dans le genre ennuyeuse n'est pas mal non plus. Heureusement, on pourra profiter de la visite pour aller faire un Château de sable à la Galerie des enfants, et là on pourra enfin s'amuser un peu.

Une erreur est survenue dans ce gadget