CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: juin 2016
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

mercredi 15 juin 2016

Dans les mailles du filet

Une exposition pour tout savoir sur la morue ! Reconfigurée dans une belle scénographie de Nicolas Groult et Sylvain Roca, à partir d'une précédente exposition du musée de Bretagne et à partir de collections empruntées dans beaucoup de musées maritimes, l'exposition Dans les mailles du filet, présentée au musée de la marine, mêle les collections aux réflexions et aux informations sur l'histoire, les conditions de vie, l'attente des marins partis en mer, les oeuvres d'art qui en témoignent... L'exposition apporte aussi des infos étonnantes, sur ces plats à la morue typiques du massif central ! Mais c'est aussi et surtout l'état calamiteux des stocks de poissons et le péril d'un océan qui se vide. Faut-il arrêter la bacalhau ? Ce serait dramatique tellement on aime ça. Plus globalement on constate la stupidité d'un système de pêche qui pendant cinquante ans a industrialisé, comme si les ressources de la nature étaient sans limites.
Puisqu'on ne peut pas faire de photo dans l'exposition - et on se demande bien pourquoi car les collections ne le justifient pas - on se contentera comme souvenir de l'écran d'accueil du livre d'or numérique, sorte d'hybride entre livre d'or et questionnaire, c'est intéressant, mais pas encore très abouti.

vendredi 3 juin 2016

Why not Judy Chicago ?

Bon soit, c'est sans doute un mouvement important que les femmes puissent exposer et s'exposer, jusque dans leur intimité, par souci d'égalité. Le mouvement des Femens a ainsi fait prendre conscience que la nudité est une arme aussi symbolique que politique. Le musée Guimet présente ainsi actuellement une exposition dans laquelle l'anatomie des femmes tient une belle place pour d'autres raisons, avec Araki et "l'art" du bondage japonais. Les femmes y sont ligotées, leur statut y est assez clair. De son côté le CAPC fait une exposition sur une artiste Judy Chicago dont le féminisme tient dans les représentations de vagins de toutes les couleurs. Bon, cela laisse songeur, est-ce suffisant pour que ce soit intéressant ? Les dessins de bites ont-elles d leur côté un grand intérêt ? Bref, on réhabilite une artiste ignorée, mais son engagement politique suffit-il à légitimer sa production artistique ?

mercredi 1 juin 2016

Hommage au Floréal : Un soir j'ai assis la beauté sur mes genoux

Le Bar Floréal a marqué l'histoire de la photographie durant 30 ans à Paris avec des expositions permettant de découvrir des démarches et des auteurs. La fermeture du lieu est une perte pour Belleville, tant on aimait y faire un tour en passant avant ou après une ballade dans le parc. Une exposition, "Un soir j'ai assis la beauté sur mes genoux" présentée au Carré Baudouin rend hommage à ce mouvement et à cette aventure qui hélas à pris fin. C'est aussi un signal de détresse envers la capacité des photographes à vivre de leur activité, et l'exposition est aussi un manifeste politique en rappelant les difficultés présentes.

Une erreur est survenue dans ce gadget