CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: août 2009
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

jeudi 27 août 2009

Des Projets Scientifiques et Culturels

Le numéro thématique de La Lettre de l'OCIM consacré au Projet d’établissement, que nous avons coordonné avec Marie Bachy, suite au séminaire conduit en décembre dernier à l’Institut Denis Diderot, à Dijon, avec nos partenaires, et un public nombreux de professionnels et d’étudiants en muséologie.

Ce numéro rend compte partiellement du séminaire, propose des contributions originales, offre des cas de figure, matière à réfléchir pour tous ceux et toutes celles qui conduisent ou s’intéressent au PSC, petit nom intime du Projet Scientifique et Culturel. Marie-Hélène Joli qui a été une cheville ouvrière pour formaliser la méthodologie du PSC au temps où elle officiait à la DMF signe un article capital, elle y rappelle que le PSC est un outil, pas un instrument de contrôle. Chose dont doute François Cheval qui y voit surtout un instrument de police et d’aliénation, ce qu’il est sans doute devenu partiellement avec l’évolution récente de la DMF. Mathieu Pinette rappelle tous les éléments que l’on a tôt fait d’oublier dans une version trop standardisée. Enfin plusieurs auteurs apportent des exemples précis par des études de cas. Regrettons qu’aucun représentant de la DMF n’ait eu le courage de venir s’exprimer lors du séminaire pour mentionner les attentes de l’IGM en la matière. Il semble du reste que la formation des jeunes professionnels ne soit pas une priorité dès lors qu’il ne s’agit pas de l’INP ou des formations où les inspecteurs officient. Mais ne revenons pas sur une histoire qui fâche, espérons seulement que l’avenir permette des relations plus positives avec ce qui restera des services de l’Etat.

dimanche 16 août 2009

Survivants de l'X'TREME

Encore quelques jours pour visiter cette intéressante exposition au muséum d'histoire naturelle de Bruxelles : Survivants de l'X'TREME. Cette exposition présente les conditions de vie d'espèces animales dans des milieux hostiles : grand froid, chaleur, sécheresse, obscurité totale, sous-marine ou terrestre, manque d'oxygène... L'inventivité de la nature est, on le constate une fois de plus, extraordinaire. On passe un bon moment sans s'ennuyer tant on apprend de choses passionnantes sur des espèces souvent mal connues. Et l'interactivité est au rendez-vous et pas pour faire mode, il y a de vraie mise en situation du visiteur avec de petites expérimentations inventives. Notons également le système de traduction sur les bornes multimédia, très ingénieux. L'exposition est une co-production du muséum avec L'Expérimentarium de Copenhague et le Naturalis de Leyde.

lundi 10 août 2009

Que peut Google Earth pour les musées ?


Que diriez-vous d’une visite du Prado avec Google Earth ?! Plus fort que les centres villes qui finissent par nous lasser, les déserts africains ou les fosses marines, Google Earth fait plus fort et nous propose de partir découvrir les musées ! Ce sont 14 toiles qui sont auscultés avec des images d’une qualité rare. Ce sont surtout les précisions et les niveaux de détail qui font que vous pourrez y découvrir les chefs d’oeuvres comme vous ne les avez jamais vu jusque-là. Décidément les musées rivalisent d’ingéniosité pour être à la pointe des innovations avec les NTIC. Google Earth au Prado, Musetrek au Louvre, Widget au Rijksmuseum, Appli pour Iphone à la National Gallery, Podcasts un peu partout... Y’a t-il l’équivalent de toutes ces techniques de médiation, que nous avons décrites dans des rubriques précédentes, dans d’autres secteurs de la culture ? La question mériterait d’être examinée sérieusement pour insister sur le caractère avant-gardiste des musées. Que l’on cesse de dire qu’ils sont poussiéreux, ce sont les théâtres qui le sont à présents !!!

Google Earth au Prado :

http://www.google.fr/intl/fr/landing/prado/

samedi 8 août 2009

Le Rize : Centre mémoire et société

Nouveau lieu de Villeurbanne, Le Rize est un lieu pertinent et à taille humaine. Ancien bâtiment bancaire réhabilité avec soin, il offre un équipement de proximité d'une grande qualité dans ce quartier peu engageant. Regroupant une antenne de quartier de la médiathèque, les archives municipales et un lieu d’exposition, c’est aussi un équipement convivial, avec son espace bar et lieu de ressource, mais surtout un endroit original par ses préoccupations. Il s’agit de collecter et de restituer les mémoires des habitants sur le quartier et de témoigner des évolutions de la ville, de son urbanisme, à l'architecture si particulière, « Villeurbanne, une ville à l’américaine ? », et d’être un lieu de médiation entre les générations pour témoigner des mutations urbaines. Ceci inclut évidemment tous les aspects de la vie sociale. Si la médiathèque centre ses préoccupations sur ces questions, ce sont bien évidemment les expositions et l’action culturelle qui vont pouvoir puiser dans cette richesse thématique dans les années à venir pour proposer des animations. Nous ne manquerons pas d’en suivre l’actualité, en attendant un lieu à visiter.


mardi 4 août 2009

Des fouilles archéosoniques !

Une fois de plus la compagnie Décor Sonore aura su nous séduire en proposant un spectacle exigeant et cohérent, avec Les Chantiers archéophoniques de l’OREI. Cohérent, par son inscription dans une continuité avec les recherches conduites pas la compagnie depuis ses débuts sur le son, l’écoute et la sensibilisation à l’univers sonore. Exigeant, car vrai spectacle populaire accessible à tous, de 7 à 77 ans, drôle, il est aussi loin d’être futile et conduit le spectateur a s’interroger sur son rapport au monde, auditif ici. Si nous avons commis par le passé plusieurs articles sur d’autres spectacles de la compagnie, nous en parlons dans ce blog car le concept du spectacle repose moins sur une exposition du son, que sur sa recherche au travers d’un chantier archéologique. Il s’agit de découvrir les sons du passé, inscrits au profond de la matière et de ses capacités de réverbération de par les âges. Plusieurs stations ingénieuses sont prévus, mais nous n’en diront pas plus, laissons le plaisir de la découverte... Rendez-vous sur le site de la Compagnie, ici, pour les dates et lieux de représentations.

Pour regarder une bande annonce sur You-Tube : http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=wii6zyYkUd0

Une erreur est survenue dans ce gadget