CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: Dieu(x) Mode d'emploi
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

vendredi 20 mai 2011

Dieu(x) Mode d'emploi

Heureusement, il y a le texte de Gilles Courtemanche qui apporte un peu d'esprit critique à une exposition qui serait sans cela très belle et apaisante, mais d'une platitude déconcertante. Le Musée de la civilisation de Québec accueille cette exposition de Tempora présentée d'abord à Bruxelles. Si le propos de Courtemanche a semble-t-il fait débat au Québec, c'est celui d'Elie Barnavi qui nous parait pour notre part sujet à discussion, puisqu'il affirme tout de go que l'on a davantage tué au nom de la Nation, de la classe ou de la race que durant toute l'histoire l'ensemble des religions... Ce n'est pas un concours, mais on peut quand même être dubitatif. Cette séquence Conflits et coexistence a le mérite avec ces deux textes de faire débat. Rituel, passage, lieux, cultes, au-delà, divinités, corps sont les autres séquences qui ponctuent l'exposition, rien de bien révolutionnaire. Le discours est consensuel et ne questionne guère l'obscurantisme des traditions religieuses. Comme dans un monde enchanté, les religions seraient de simples croyances ne perturbant pas la société contemporaine. Si l'intention de faire connaitre la religion de l'autre pour aspirer à plus de tolérance est louable, on pourrait aussi proposer un dépassement de celles-ci pour construire un vivre ensemble qui ne repose pas sur des croyances vieilles de deux mille ans à l'heure où nous avons les moyens de comprendre le monde avec plus de rationalité. Plutôt que de contribuer à légitimer le fait religieux, le musée ne devrait-il pas éveiller les consciences et combattre les sources d'obscurantisme ?

3 commentaires:

Marvel a dit…

Heureusement que le musée ne suit pas vos conseils et ne fait pas la leçon d'une pensée unique ni ne se range au service de la propagande d'une croyance, fut elle réductionniste. Car le terme "obscurantisme" est déjà un terme de propagande qui n'engage ni au dialogue, ni à la pensée. L'analyse du fait religieux s'applique aussi à l'athéisme n'en vous déplaise. Il est légitime que vous souhaitiez que votre sensibilité soit représenté dans l'exposition, par contre pourquoi vouloir imposer comme normatif un point de vue parmi d'autres et vieux de plusieurs centaines d'années lui aussi ?

A.X.Y a dit…

"La religion n’est pas une croyance aux miracles et à la nécessité des prières, mais n’est non plus l’obscurantisme qui ne trouve pas de place dans la vie moderne, la religion est une relation avec le Dieu(x)établie par une personne selon ses connaissances et sa raison " L.Tolstoi (citation abrégée)

Thomas a dit…

J'ai pour ma part eu l'occasion de visiter cette exposition il y a quelques années à Bruxelles... je l'ai surtout trouvée creuse, beaucoup de films et de grandes images pour pas grand chose. Franchement elle ne m'a rien appris de plus que je ne pouvais lire dans un livre très vulgarisé (et consensuel, en effet).

Une erreur est survenue dans ce gadget