CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: Des expositions à écouter
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

mercredi 13 juin 2012

Des expositions à écouter

Il se trouve deux expositions en ce moment à Paris qui sont suffisamment originales puisqu'elles s'écoutent  tout autant qu'elles se visitent ! Martine Thomas Bourgneuf a invité dans un bel article critique ce week-end dans le journal Libération à visiter l'une d'elle, à savoir l'exposition sur la radio présentée au Musée des arts et métiers présentement. Belle exposition où l'on peut écouter des heures d'émissions, comme autant de témoignages de l'histoire et des évolutions de la radio en France. A noter, la scénographie attractive, et des collections du musée de la maison de la radio qui viennent appuyer un propos qui est surtout porté par le son. Un studio d'enregistrement, des interviews et une réflexion sur les évolutions actuelles futures concluent l'exposition.
C'est un peu la même chose, le son est omniprésent, pour l'exposition présentée à la Galerie des bibliothèques de la ville de Paris où une exposition dédiée à Paris en chansons offre une amusante rétrospective sur la ville. Certes, l'exposition ne dispose pas des mêmes moyens et ne joue pas dans la même catégorie, mais la démarche est sympathique. Une belle ambiance enveloppe le lieu, les visiteurs ne réfrénant guère leur envie de chantonner et de deviner qui vocalise au gré de la sélection faite par les concepteurs. Le sujet est immense, et l'on saisit combien la ville lumière fascine. Il y manque le volet des chansons de révolte qui ont si souvent habité les pavés de la capitale, mais cela mériterait une exposition en soi. On peut rechercher les chansons se rapportant à tel ou tel quartier, et ainsi se laisser surprendre.

A visiter également les deux sites internet : Paris en chansons
et le site du musée des arts et métiers qui propose une petite évaluation pour aider à sa refonte.

1 commentaire:

Marion a dit…

Dans la même thématique, l'Abbaye de Daoulas (EPCC Chemins du patrimoine en Finistère) propose jusqu'au 14 octobre une exposition sonore: L'Air du temps. Adaptation bretonne d'une précédente exposition suisse (musée d'ethnographie de Genève), elle donne à voir autant qu'à écouter les musiques populaires de par le monde! A voir, à 15 minutes de Brest!

Une erreur est survenue dans ce gadget