CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: Après le printemps, Toulouse en art
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

mardi 24 juin 2014

Après le printemps, Toulouse en art

Des propositions du Festival international d’Art de Toulouse qui vient de se terminer, nous retiendrons peu de choses, car l’ensemble laisse une impression mitigée, avec des choses intéressantes, mais assez disparates. Même si le travail méticuleux et titanesque de Franz Gertsch présenté aux Abattoirs est conséquent, le résultat laisse un peu froid, et la démarche de Susan Hiller sur les langues en voie de disparition plus interpellante. Quand aux travaux de Thomas Huber à l’Espace EDF, rien ne nous détourne d’un site qui se visite d’abord pour lui-même, la centrale Bazacle. Les propositions de Marie Cool & Fabio Balducci à la Galerie du Château d’eau sympathiques mais un peu courtes et des deux expositions présentées dans les anciennes chapelles de l’Hôtel-Dieu, c’est surtout celle de Georges Jeanclos qui émeut, alors que Elsa Sahal laisse dubitatif. 
En marge, c’est au Pavillon Blanc de Colomiers que l’on pourra découvrir L’art qui prend l’air avec un Julien Berthier provocateur de l’espace public, interpellant avec humour le passant pour le convertir en visiteur. A voir jusqu’au 14 septembre pour ces interventions.


Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget