CayVpNAT7ml2gRzbwqbd/1MvPCt81BAtirczG/NTy3s= MuséoGraphie-MuséoLogie: Poliphile nous emporte dans sa nuit
La Formation en muséologie :

Vous êtes intéressés par une formation initiale ou par la formation continue en muséologie et muséographie ? La formation MEM : Master Expo-Muséographie, en conception des expositions de l'Université d'Artois est faite pour vous !

Voir les renseignements :

ou sur le site de l'Université : (document à télécharger colonne de droite) ou sur ce lien.

Master MEM

dimanche 2 octobre 2016

Poliphile nous emporte dans sa nuit

Encore une belle édition de Nuits Blanches cette année à Paris sous la direction artistique de Jean de Loisy, avec l'idée de scénariser le parcours sur le thème romanesque de Poliphile. Prétexte difficile à suivre dans la réalité, car le parcours est nécessairement tributaire des aléas d'une telle manifestation populaire, mais peu importe certaines propositions valaient le déplacement à elles seules. En premier lieu, l'oeuvre d'Erwin Olaf qui provoque L'Eveil sur la façade arrière de l'hôtel de ville, avec un mapping d'une belle précision et d'une grande beauté. L'oeuvre de Christian Rizzo à l'Hôtel Dieu, ou  encore celle de l'église St Mery étaient toutes les deux marquantes. Géraldine Py et Roberto Verde ont tenté quelque-chose d'original au BHV, imparfait, mais plus enthousiaste  que La Fabrique des coeurs brisés sur le pont d'Arcole qui pour drôle ne marquait pas le cheminement de cette exploration nocturne. Bien d'autres propositions seraient à mentionner pour les imprimer dans notre mémoire. Il reste le programme, très beau, mais qui n'était pas des plus pratique à consulter sur portable. Surtout, on regrette que l'événement ne dura pas 15 nuits pour nous laisser le temps de plus amples explorations, mais la frustration fait partie du jeu !

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget